Les embouteillages et le stress

Pour se rendre au travail et pour en revenir, pour faire les courses ou pour se rendre chez le coiffeur, l’on doit souvent supporter les embouteillages. Impossible d’y échapper, pratiquement partout où vous devez aller en ville, il y a des bouchons. De quoi dégoûter de la route. Maintenant que les vacances s’annoncent, ce sera pire. Les files interminables de voitures qui quittent la ville vont bientôt commencer, c’est ainsi. Le problème, c’est que les embouteillages vous portent sur les nerfs, ils vous stressent. Or, le stress au volant, c’est mauvais ! Alors, que faire ?

Apprenez à rester calme

Les embarras de la circulation ont de quoi vous énerver, et c’est tout à fait légitime ! Vous avez peut-être beaucoup d’autres choses à faire chez vous, des rendez-vous à honorer ou tout simplement, vous aimeriez profiter de la soirée pour la passer avec votre famille et vous reposer. Mais voilà, vous êtes bloqué dans un trafic d’où il est impossible de sortir. Vous aurez probablement envie de klaxonner, plus fort que les autres, ou de parcourir les quelques malheureux mètres le pied au plancher. Mais sachez que cela ne résout absolument rien. Un, vous allez augmenter votre stress pour rien, ce qui peut même impacter votre glycémie (source). Deux, vous surconsommez du carburant. Dites-vous bien que vous n’êtes pas seul dans cette situation, sinon il n’y aurait pas d’embouteillage n’est-ce pas ? Essayez de trouver du réconfort dans cette pensée et occupez plutôt votre esprit par quelque chose de positif, par exemple en mettant votre station radio préférée ou en chantonnant. Apprenez à relativiser en vous disant que ce n’est pas en pestant contre le monde entier que vous allez régler miraculeusement l’embouteillage. Prenez votre mal en patience et vous vous épargnerez du tort à vous-même. Vous aurez économisé vos forces, déjà bien entamées par la journée.

Pour ne plus stresser dans les embouteillages

Rappelez-vous, aujourd’hui, comme hier et demain, les embouteillages feront toujours partie de votre paysage et de votre quotidien. C’est triste, mais c’est une réalité. Ce que vous pouvez faire, c’est de chercher un moyen de les contourner. Pour cela, suivez scrupuleusement l’info trafic et ainsi, vous saurez quels itinéraires ne pas suivre pour ne pas être pris dans les bouchons. Vous pourrez alors prendre une autre route, moins encombrée et arriver à destination plus vite, sans stress. Si, malgré vos précautions, vous êtes pris dans une circulation folle, changez-vous les idées. S’il vous est possible de vous arrêter à une station-service, offrez-vous un petit café et prenez une pause. Chaque jour, avant de quitter votre domicile, assurez-vous d’avoir de la lecture dans votre voiture. En sortant de chez vous ou de votre bureau, veillez à ce que votre tablette ou votre e-book soit chargé. Ainsi, vous aurez de quoi lire, visionner et écouter lorsque la circulation est complètement à l’arrêt. Il est toujours possible de trouver un moyen de ne pas vous énerver en plein embouteillage. Pour réduire votre stress, vous pouvez par exemple emporter avec vous une tisane antistress. Il existe des tisanes antistress. Vous pouvez aussi appliquer la respiration profonde. Stresser est mauvais pour votre bien-être, alors, calmez-vous et occupez-vous, l’embouteillage finira bien par se décanter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *