Voyage à l’étranger : peut-on ramener un animal de compagnie ?

0 Commentaire


Durant un séjour à l’étranger, le voyageur ou un expatrié peut faire la rencontre d’un meilleur ami de l’homme ou d’un chaton. Puis, il décide de rentrer en France avec cet animal. Ceci n’est pas interdit. Cependant, il faudra prendre certaines précautions et respecter quelques règles pour pouvoir rentrer avec le chat ou le chien.

Ne pas adopter un animal errant

Si vous êtes en déplacement à l’étranger ou dans le territoire européen, il faut éviter tout contact avec un animal, qu’il soit domestique ou errant. La rage peut faire encore des ravages dans certains pays. Cette maladie virale tue environ 70 000 personnes chaque année. En d’autres mots, elle est souvent mortelle. Cette infection se manifeste principalement dans les pays asiatiques et en Afrique. Elle est généralement transmise par le chien. Cela dit, la morsure des chats et des loups peut être également dangereuse pour la santé de l’homme.

Si l’animal vient d’un des pays européens

Pour rentrer en France en compagnie d’un chien provenant de l’espace économique européen, il faudra correspondre aux certaines exigences. Les mêmes précautions s’appliquent aux autres États tiers de l’Europe, dont Islande, Monaco, Suisse, Norvège, etc. Le chien, chat ou furet doit être identifié facilement par une puce transpondeur. Ceci étant, les animaux clairement tatoués peuvent aussi circuler librement dans toute l’Europe. Quoi qu’il en soit, il est important de les faire vacciner contre la rage. Ensuite, demandez au vétérinaire de vous délivrer un passeport pour l’animal. Ce document atteste qu’il est identifié et protégé contre les maladies virales, dont la rage.

Pour les chiens et chats provenant des pays en dehors de l’Europe

Un Français a le droit de ramener 5 animaux maximum depuis un pays étranger hors de l’Union européenne. Cependant, il faut satisfaire aux différents règlements en vigueur. Le chien, le chat ainsi que le furet doivent avoir une puce électronique. Assurez-vous que la vaccination contre la rage de l’animal est à jour. Vérifiez s’il a passé l’examen du titrage sérique des anticorps antirabiques 3 mois avant la date de l’importation en France. Pour ce faire, les laboratoires agréés par l’Union européenne sont recommandés. Il faudra aussi valider son certificat sanitaire d’origine par un vétérinaire local. S’il s’agit d’une réintroduction en Europe, un passeport européen suffira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench